mardi 20 juillet 2010

Leçon n°6 "shopping en ligne"

 
Comment payer en toute sécurité ?



Leçon n°5 "shopping en ligne"

 
Au secours j'ai un problème avec ma commande

Leçon n°4 "shopping en ligne"

 Le produit ne vous plait pas : changer d'avis
 

lundi 19 juillet 2010

Mobile-Payment "la nouvelle solution de paiement en Tunisie"


lundi 12 juillet 2010

Leçon n°3 "shopping en ligne"

 
5 astuces pour une livraison sans stress


Leçon n°2 "shopping en ligne"



Spécial cadeaux de dernière minute

Leçon n°1 "shopping en ligne"

 
Comment s'assurer qu'un site est sérieux?

"Café du e-commerce" Julien Saumande, de Phoceis, au café du e-commerce à Paris, sur le thème "le commerce mobile"

vendredi 9 juillet 2010

Commerce électronique : un outil anti-crise



Commerce électronique : un outil anti-crise

jeudi 8 juillet 2010

The ICTS

Before fixing the idea, the sponsor of a professional project should highlight the relationship between the two capital components: price and quality.
Regardless of the type of sectors (services, industry and even agriculture, the realization of the intercourse "quality/price" requires research innovations, novelties in other words.

Take the case of the New Technologies of Information and Communication (ITC) which are evolving with time. These tools offer a great opportunity for determining the profile of users of products and services.

Information technology is a set of technologies used to process, edit and share information, more specifically digital data, notably mailing, instant messaging, SMS, MMS ...

With an estimated 1.802 billion Internet users worldwide, a recent statistic (December 2009) launched by "Internet World Stats", ICTs become an engine of electronic data interchange, telecommunications and broadcasting. The advent of the Internet and the Web mainly as a mass medium and the success of blogs, wikis and Technology Peer to Peer "provide a social dimension for ICT. The integration of ICT in economic and social is an opportunity for new developers to move towards these innovations and replace the traditional techniques by digital ones easy to collect.

ICT with the figures

With more than 206 million websites in the world [May 2010, Net Craft], and 24.4 million online shoppers taking France [2009, FEVAD] as an example, one can speak of an impressive ICT development especially in different markets, as shows the table below :

Market trends by sector
(In billions of euros)

2004
2003
2002
Evolution
2003-2004
Telecom Equipment
245
253
268
- 3,2 %
Telecom Services
1 182
1 122
1 067
5,4 %
IT Equipment
379
344
312
10,2 %
Software and IT Services
603
570
545
5,8 %
Audiovisual Services
369
350
328
5,4 %
Electronic equipment
290
277
266
4,7 %
Source : IDATE, DigiWorld 2004

Table 1: Evolution of markets by sector

However, such development presents a new challenge particularly important when dealing with the increase in the population using ICTs. On the other hand, countries have begun to seek findings to develop plans and projects based on the exchange of information use ICTs. The table below summarizes the ranking of countries using ICT:

Examples of countries using ICT
Contry
Rank
Score
United states
1
2.02
Singapore
2
1.89
Danemark
3
1.80
France
22
1.11
Tunisia
36
0.33
Kuwait
46
0.06
Russian federation
72
-0.39
Ethopia
115
-1.39

Table 2: World ranking of countries using ICT

Coalition ICT 

The democratization of ICT due to the accessibility of such technologies has influenced the image of various sectors, since one has to have a computer and modem for an instant communication from anywhere in the world . To which extent is it possible then to classify ICT?
The answer to this question is simple, since the area of education and training is a fertile ground for the implementation of ICT. This land includes the following sectors:
  • Microelectronics
  •  Multimedia
  •  Telecommunications and computer networks
  •  IT services and software
  •  Electronic commerce and electronic media
  •  Computer hardware servers
These various sectors are linked to each other because a new language is spoken between consumers and service providers. An easy-to-understand language distances us from the jargon that might create a disconnection between a professional and a simple user.

Limitations of ICT

The ideal is almost absent in all the novelties of our lives. This is the case of NTIC, they know the advantages and the railway which gradually creates the need to popularize ICT, and there will always be obstacles to consider.

First, define the profile of a consumer calls for new marketing strategies that are commensurate with equipment greatly expanded and even where it has surpassed the material difficulties, the training of the personnel must continuously meet changing needs.

Second, profitability is unpredictable especially in the case of a new product that might be completely alien to most consumers.

But despite these limitations, ICTs are becoming all the more a tradition in some countries anticipating the others to follow. As in the field of economics, the contractor "Schumpeterian[i]", still being the issue of the hour, has the same principle for people who do not fear taking risks in order to achieve progress especially in electronic commerce.

In fewer words, the obvious message is: investing and laboring do result in both profitability and success.

Don Dali

[i] Joseph Alois Schumpeter (Triesch, Moravia, Feb. 8, 1883 - Salisbury, Connecticut, January 8, 1950) is an Austrian economist of the twentieth century, known for his theories of economic fluctuations, creative destruction and innovation. He is the author of a History of Economic Analysis, published in 1954 and is still used. It is one of the great twentieth Conservatives with Russell Kirk and Leo Strauss. Neither the current Keynesian nor in the Marxist, and although liberal, it does qualify as an economist for his unorthodox theories about the evolution of capitalism.

lundi 5 juillet 2010

Les NTIC

Avant de fixer son idée, le commanditaire d’un projet professionnel doit mettre en évidence la relation entre deux composants capitaux : le prix et la qualité.

D’autre part, la réalisation de ce rapport « qualité/prix » quel que soit le type de secteurs (services, industrie et même agriculture) nécessite la recherche des innovations, dans un mot plus simple les « nouveautés ».



 

Prenons le cas des Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication (NTIC) qui connaissent avec les temps une évolution continuelle. Ces outils offrent une grande opportunité en matière de détermination du profil des utilisateurs de produits et services.

Les Nouvelles Technologies de l'Information et de Communication...NTIC, On les considèrent comme un ensemble de technologies utilisées pour traiter, modifier et échanger de l'information, plus spécifiquement des données numérisées. On peut citer : mailing, messagerie instantanée, SMS, MMS…

Avec une estimation de 1,802 milliard d’internautes dans le monde, une statistique récente en décembre 2009 par « Internetworldstats », les NTIC deviennent un moteur d’échange de données informatiques, de télécommunications et de l’audiovisuel. L'avènement de l'Internet et principalement du Web comme média de masse et le succès des blogs, des wikis ou des technologies « Peer to Peer » confèrent aux TIC une dimension sociétale.

L’intégration des NTIC dans le domaine économique et social a permis aux nouveaux promoteurs de s’orienter vers ces innovations et remplacer les techniques traditionnelles par d’autres numériques faciles à recueillir.

NTIC avec les chiffres

Avec un nombre de 206 millions de sites web dans le monde [mai 2010, NetCraft], et 24,4 millions de cyberacheteurs en prenant l’exemple de la France [année 2009, FEVAD], on peut parler d’une évolution impressionnante des TIC surtout dans de différents marchés, comme ce tableau l’explique :

Evolution des marchés par secteurs
(en milliards d'euros)

2004
2003
2002
Evolution
2003-2004
Equipement télécoms
245
253
268
- 3,2 %
Services télécoms
1 182
1 122
1 067
5,4 %
Equipement IT
379
344
312
10,2 %
Logiciels et services IT
603
570
545
5,8 %
Services audiovisuels
369
350
328
5,4 %
Equipements électroniques
290
277
266
4,7 %
Source : IDATE, DigiWorld 2004
Tableau 1 : Evolution des marchés par secteurs

Cependant, cette évolution lance un nouveau défi très important surtout lorsqu’on parle d’un accroissement de la population usant les NTIC. D’autre part, les différents pays ont commencé à chercher d’élaborer des plans et financer les projets basés sur l’échange des informations en utilisant les NTIC. Le tableau ci-dessous résume le classement des pays utilisateurs des TIC :
 
Exemples des pays utilisateurs des TIC
Pays
Rank
Score
United states
1
2.02
Singapore
2
1.89
Danemark
3
1.80
France
22
1.11
Tunisia
36
0.33
Kuwait
46
0.06
Russian federation
72
-0.39
Ethopia
115
-1.39

Tableau 2 : Classement mondial des pays utilisateurs de TIC

Regroupement des NTIC

Une démocratisation des NTIC qui est due à l’accessibilité des ces technologies a influencé l’image des différents secteurs, puisqu’il suffit de s’équiper d’un ordinateur et un modem pour communiquer instantanément de n'importe quel endroit de la planète. Peut-on alors classifier les TIC ?

La réponse à cette question est simple, puisque le secteur de l'éducation et de la formation constitue un terrain fertile pour l'implantation des NTIC. Ce terrain englobe les secteurs suivants :
  • la microélectronique
  • le multimédia
  • les télécommunications et les réseaux informatiques
  • les services informatiques et les logiciels
  • le commerce électronique et les médias électroniques
  • le matériel informatique les serveurs

Ces différents secteurs sont liés les uns avec les autres puisque on parle d’un nouveau langage entre les consommateurs et les prestataires de services. Un langage facile à comprendre et qui nous éloigne du jargon ou d’une rupture entre un professionnel et un simple utilisateur.

Limites des NTIC

L’idéal est presque absent dans toutes les actualités de notre vie. C’est le cas des NTIC, les avantages qu’elles connaissent et le chemin de fer qui se crée petit à petit pour vulgariser la nécessité des NTIC, on trouve toujours des freins à prendre en considération.

Premièrement, définir le profil d’un consommateur réclame de nouvelles stratégies marketing qui sont en rapport avec un équipement largement développé; et même dans le cas où on a surpassé les difficultés matérielles, la formation du personnel doit être continuelle face aux besoins changeants.

Deuxièmement, la rentabilité est difficilement prévisible surtout dans le cas d’un nouveau produit méconnu par la plupart des consommateurs.

Mais malgré ces limites, les NTIC deviennent de plus en plus une tradition chez certains pays en attendant que les autres les suivent. Comme dans le domaine de l’économie on parle toujours d’un entrepreneur « schumpétérien[i] », c’est le même principe pour les personnes qui aiment le risque en vue de réaliser un progrès surtout dans le commerce électronique. Un message clair : dépenser et se fatiguer résulte la profitabilité et la réussite.

Don Dali

[i]Joseph Aloïs Schumpeter : (Triesch, Moravie, 8 février 1883 – Salisbury, Connecticut, 8 janvier 1950) est un économiste autrichien du xxe siècle, connu pour ses théories sur les fluctuations économiques, la destruction créatrice et l'innovation. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Il est l'un des grands conservateurs du XXe avec Russell Kirk, et Leo Strauss. Ni dans le courant keynésien, ni dans le courant marxiste, et bien que libéral, on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme.




Share

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More